Accueil » Accueil » L’efficacité énergétique dans le monde – focus sur le résidentiel

L’efficacité énergétique dans le monde – focus sur le résidentiel

Le 8ème rapport triennal (2008-2011) de l’ADEME sur l’efficacité énergétique dans le monde, mené pour le Conseil Mondial de l’Energie, vient de paraître. Petit focus sur le résidentiel…

Au-delà de l’impact de la crise économique, une bonne nouvelle générale : l’efficacité énergétique progresse dans la plupart des pays du monde , sous l’effet des politiques mises en place  L’efficacité énergétique est en effet reconnue comme une stratégie bénéfique pour chaque partie prenante : réduction de la dépendance aux importations d’énergie, réduction des émissions de gaz à effet de serre liées à l’énergie, préservation de la compétitivité des entreprises et du pouvoir d’achat des ménages…

  • Ainsi depuis 1990, au niveau mondial, l’intensité énergétique primaire (i.e. le ratio entre la consommation d’énergie primaire et le PIB d’un pays) a diminué au rythme de 1,3 % par an en moyenne et la diminution de l’intensité énergétique finale (i.e. le ratio entre la consommation finale d’énergie et le PIB) se révèle encore plus importante, de 1,6 % par an.
  • L’efficacité énergétique est devenue une priorité mondiale. Près des trois quarts des pays s’appuient désormais sur une institution spécialisée pour mettre en œuvre une politique nationale d’efficacité énergétique, en misant sur de nouvelles réglementations, des mécanismes financiers, voire des mesures fiscales (principalement dans l’OCDE). De même, 80 % des pays se fixent des objectifs quantitatifs en la matière, contre 40 % en 2006.

Toutefois, on constate sur les années récentes, un ralentissement généralisé de l’efficacité énergétique avec de fortes disparités régionales et sectorielles.

  • D’un point de vue régional, on note en effet un ralentissement préoccupant de l’efficacité énergétique en Inde et surtout en Chine depuis 2008 qui pèse fortement sur les performances mondiales.
  • D’un point de vue sectoriel, on note notamment pour les transports que l’intensité énergétique a diminué dans toutes les régions du monde, de 10 % en moyenne entre 1990 et 2011 en relation avec les progrès dans la consommation d’énergie des voitures, le développement des transports collectifs et le renchérissement du coût des carburants expliquent ces différences.

A noter pour le secteur résidentiel :

Les bâtiments résidentiels et non résidentiels représentent le secteur d’utilisation finale le plus important et constituent un objectif clé en termes d’efficacité énergétique.

  • À l’échelle mondiale, la consommation énergétique finale des bâtiments a augmenté d’environ 1 % par an depuis 2005 et de 3 % par an pour l’électricité.

Si la consommation d’énergie par ménage a diminué de 0,8 % par an en moyenne au niveau mondial depuis 1990, les disparités nationales persistent :

  • Les écarts sont particulièrement forts en termes de consommation électrique : 750 kWh par ménage par an en Inde, contre 1300 en Chine, 3500 en Europe, 5000 au Japon et encore 10 000 en Amérique du Nord.
  • Le principal moteur de l’amélioration de l’efficacité énergétique pour le chauffage des locaux et les appareils électriques a été l’application de réglementations thermiques plus stricts pour les bâtiments et de normes minimales de performance énergétique pour les appareils. De plus, les pays de l’OCDE consentent de nombreuses aides financières pour l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments, la majorité offrant des prêts à des taux d’intérêt bas souvent associés à des subventions permettant de mettre aux normes les bâtiments existants.

Dans le secteur résidentiel, la réglementation monte en puissance :

  • 70 % des pays appliquent des réglementations sur la construction de bâtiments neufs, obligatoires pour 90 % d’entre eux.
  • L’étiquetage des performances des bâtiments est aussi une nouvelle approche, mise en place récemment dans les pays de l’UE et qui se propage à d’autres régions (par exemple au Chili).

Télécharger la synthèse du rapport 

http://www.worldenergy.org/data/efficiency-indicators/

Le Blog d’Ingrid NAPPI-CHOULET

Bienvenue sur mon blog pédagogique qui parle Villes, Territoires, Immobilier en relation avec le Management des entreprises et les problématiques de la Finance d’aujourd’hui, sans oublier l’Histoire

Pour suivre mon blog saisissez votre adresse email.

Catégories :

%d blogueurs aiment cette page :