Accueil » Accueil » Les 10 ans de la Chaire Immobilier et Développement Durable

Les 10 ans de la Chaire Immobilier et Développement Durable

Pour fêter ses 10 ans, la Chaire Immobilier et Développement Durable a souhaité réunir ses anciens élèves, ainsi que les grands acteurs du secteur de l’immobilier à l’Automobile Club de Paris le 4 juin dernier. Outre la centaine d’alumnis ayant accepté l’invitation, les partenaires de la Chaire, au premier rang desquels Poste Immo, Foncière des Régions et Form’a, étaient présents à cet événement qui a rassemblé quelque 200 personnes.

La Chaire, que j’ai mise en place il y a 10 ans avec l’aide initiale d’Entenial et de son président Jacques Lebhar, nous a permis de former plus de 200 étudiants de l’ESSEC, programme Grande Ecole. Par ailleurs, en 10 ans, de nombreuses grandes entreprises nous ont suivis et nous ont permis de mettre en place des indicateurs immobiliers pertinents : Crédit Foncier et l’Indicateur de solvabilité des ménages primo-accédants dans l’immobilier, le groupe BNPRE et l’Indicateur de coût immobilier, enfin les 3 partenaires actuels de la chaire, Poste Immo, Foncière des Régions et Form’a grâce à qui, avec le soutien du MIPIM, nous avons pu publier notre premier   Cahier de chaire consacré à la Ville de demain.

cffbnpre

cahier

La cérémonie des 10 ans a été organisée autour de quatre tables rondes afin d’aborder les grands enjeux et questionnements du secteur de l’immobilier d’aujourd’hui et de demain.

J’ai voulu donner la parole à nos partenaires passés et actuels et aux alumnis, jeunes professionnels de l’immobilier, dont la plupart sont dans le métier depuis 5 ans.

Débat d’experts et regards croisés

La soirée s’est ouverte sur la première table ronde, « Que retenir des 10 dernières années dans l’immobilier? » portée par les dirigeants partenaires de la Chaire au cours de ces dix dernières années. Ainsi, Christian CLÉRET, FRICS, Directeur de l’immobilier du Groupe La Poste et Directeur Général de Poste Immo, Olivier ESTEVE, Directeur Général Délégué de Foncière des Régions,  Philippe DAVID, Président de Form’a,  Philippe ZIVKOVIC, FRICS, Président du Directoire de BNP Paribas Real Estate et Jacques LEBHAR, Président de LB-P, ont tour à tour livré leur regard et fait partager leurs expérience :

Les externalisations de patrimoine ont largement marqué les 10 dernières années immobilières. Ce mouvement a entrainé la fameuse « financiarisation » du secteur. Les besoins de financement s’en trouvant également modifiés. Les cartes étant rebattues, certains acteurs sortant, comme les banques, de nouveaux acteurs font leur apparition, comme le marché obligataire, qui annonce une nouvelle phase pour l’immobilier. La crise immobilière de 2008 a bouleversé les dogmes de notre industrie dans ses fondamentaux et tous les métiers ont connu une forte mutation. Poussée par la recherche d’une plus grande flexibilité, on constate une concentration des métiers immobiliers pour faire face aux nouvelles exigences du secteur. La nécessité de se doter d’une vision long terme s’est inévitablement imposée. Les années 2000 ont en effet révélé une conscientisation des coûts de la facture immobilière pour les entreprises. Alors qu’elle était une fonction dissoute dans l’organisation, la fonction immobilière au sein d’une entreprise est aujourd’hui stratégique et structurée. L’environnement de travail a également subi une totale transformation, à l’image des modes de travail plus nomades et plus coopératifs. A l’approche très rationnelle des années 2000, répond aujourd’hui une approche plus relationnelle, en adéquation avec les valeurs de l’entreprise et avec un souci plus grand porté à « l’occupant ». Si les dix dernières années ont vu s’imposer l’immobilier comme un facteur stratégique pour les entreprises, la prochaine décennie le place au cœur de la cité et des évolutions énergétiques et technologiques de demain. 

Après ce premier échange, les dirigeants ont donné la parole aux alumnis pour des débats d’experts intergénérationnels sur trois sujets d’actualité, chers aux partenaires actuels de la Chaire qui ont chacun tenu le rôle de « grand observateur ».

10 ans chaire immobilier x les chics types-88

La place des jeunes dans l’entreprise immobilière, table ronde parrainée par Foncière des Régions
L’immobilier est un secteur en constante évolution qui demande une grande capacité d’adaptation. Le dynamisme du secteur donne une place prépondérante aux jeunes qui ont l’ambition et la passion pour œuvrer dans ce secteur,  des atouts importants pour une entreprise immobilière qui doit rester  « jeune » dans un secteur qui se renouvelle en permanence. La nouvelle génération peut progresser rapidement au sein de son entreprise, profitant d’un apprentissage transgénérationnel, qui lui offre le bon équilibre une grande autonomie et encadrement.

L’entreprise immobilière laisse aujourd’hui une grande place aux jeunes. On leur demande rapidement de s’impliquer dans les opérations et de prendre leur place. Ils font preuve d’une grande capacité d’adaptation et contribuent à rendre notre industrie plus innovante. Une entreprise qui fait confiance aux jeunes a d’autant plus d’atouts pour attirer et faire grandir les nouveaux talents. – Olivier ESTEVE, Directeur Général Délégué de Foncière des Régions.

10 ans chaire immobilier x les chics types-108

La place des femmes dans l’entreprise immobilière, table ronde parrainée par Form’a

Il semble que le secteur immobilier soit assez similaire à bien d’autres secteurs d’activité, peu de femmes aux postes de direction, dans les comités de décision. C’est en fait une question de société, un sujet culturel. Les mentalités évoluent lentement et la France, où l’on compte seulement 17,2% de femmes dirigeantes de sociétés, ne figure pas parmi les pays les plus en avance…. Dans l’immobilier le pourcentage est encore plus faible : 15,7 % de femmes (source VIP de l’Immobilier / Business Immo)

Les nouvelles générations ont un autre regard et bénéficient des acquis des générations antérieures qui ont ouvert le chemin. Les jeunes femmes, aujourd’hui, ont une meilleure conscience de leurs atouts, sont mieux armées, diplômées, elles prennent en main leur carrière plus vite. Je crois aux vertus des réseaux qui favorisent l’entraide, je crois aux vertus de la mixité qui apporte une troisième dimension, donc plus de richesse !  a ajouté Lynda PARIOT – Directeur associé de Form’a.

10 ans chaire immobilier x les chics types-113

Comment appréhender l’immobilier de demain ?, table ronde parrainée par Poste Immo

La responsabilité des acteurs de l’immobilier sera déterminante au delà du bâtiment dans la conception de la société et la ville de demain. Si l’immobilier reste encore très financier, l’intuition des alumnis est qu’il sera davantage tourné vers le conseil notamment aux propriétaires, sur le service et vers la transversalité des Métiers, ainsi a été évoquée la montée en compétences du property manager vers l’asset. Tous s’accordent sur la prédominance demain de l’humain et du développement durable et la place de la communication sous toutes ses formes et notamment les nouvelles technologies.

« La responsabilité des acteurs de l’immobilier sera déterminante au delà du bâtiment dans la conception de la société et la ville de demain » Christian Cléret, Directeur Général de Poste Immo

10 ans chaire immobilier x les chics types-127

Le Blog d’Ingrid NAPPI-CHOULET

Bienvenue sur mon blog pédagogique qui parle Villes, Territoires, Immobilier en relation avec le Management des entreprises et les problématiques de la Finance d’aujourd’hui, sans oublier l’Histoire

Pour suivre mon blog saisissez votre adresse email.

Catégories :

%d blogueurs aiment cette page :