Accueil » Accueil » Un nouvel indice européen du prix des logements

Un nouvel indice européen du prix des logements

Deux bonnes nouvelles : L’office statistique de l’Union Européenne, Eurostat, publie un nouvel euro-indicateur sur l’évolution du prix des logements en Europe et dans la zone Euro (IPL).
L’INSEE y contribue de son coté en créant en France un nouvel indice du prix des logements neufs.

L’idée est de disposer, au niveau de la zone euro et de l’UE, de statistiques comparables et fiables sur les marchés du logement. Ce qui n’était pas le cas et rendait les comparaisons entre pays impossible car les méthodologies n’étaient pas comparables. Désormais, ce nouvel indice IPL sera publié chaque trimestre.

Dans son communiqué de presse, Eurostat précise que « La connaissance de l’évolution du prix des logements est importante pour la détermination de la politique économique et financière, s’agissant en particulier du suivi des déséquilibres macroéconomiques et de l’exposition au risque du secteur financier. Elle est également pertinente pour les ménages, car elle mesure l’évolution du prix de la composante la plus importante de la dépense et de la richesse des ménages ».

Pour ce faire, en France, afin de contribuer à ce nouvel indicateur, l’Insee a élaboré de son coté un indice des prix de marché des logements neufs afin d’établir un indice global des prix des logements (neufs et anciens). Ce nouvel indice Insee des prix des logements neufs repose sur une enquête auprès des promoteurs immobiliers réalisée par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (l’enquête ECLN). La série de valeurs débute au deuxième trimestre 2006.

Cet indice complète ainsi l’indice des prix des logements anciens (indice Notaires-Insee) qui existe depuis 2000, et ne concerne que le prix du logement ancien.

Le nouvel indice de prix des logements (IPL) neufs et anciens est obtenu comme la moyenne pondérée d’une part de l’indice Notaires-Insee des prix des logements anciens, d’autre part de l’indice des prix des logements neufs. Il permet de mesurer l’évolution des prix de transaction des logements vendus. Les données concernent tous les biens résidentiels achetés par les ménages (appartements, maisons individuelles, maisons mitoyennes, etc.), qu’ils soient nouvellement construits ou anciens, sans considération quant à leur utilisation finale et quels que soient les anciens propriétaires.

L’indice de prix des logements (IPL) est un indice trimestriel, base 100 en moyenne annuelle 2010.

Quelques résultats :

Le prix des logements, tel que mesuré par ce nouvel indice des Prix des Logement (IPL), a diminué de 2,5% dans la zone euro et de 1,9% dans l’UE au troisième trimestre 2012 comparé au même trimestre de l’année précédente.

Les plus fortes augmentations annuelles dans les États membres de l’UE ont été enregistrées en Estonie (+8,4%), au Luxembourg (+7,1%) et en Finlande (+2,1%), et les baisses les plus marquées en Espagne (-15,2%), en Irlande (-9,6%), aux PaysBas (-8,7%) ainsi qu’au Portugal (-7,7%). 

eurostat1

eurostat2

Le Blog d’Ingrid NAPPI-CHOULET

Bienvenue sur mon blog pédagogique qui parle Villes, Territoires, Immobilier en relation avec le Management des entreprises et les problématiques de la Finance d’aujourd’hui, sans oublier l’Histoire

Pour suivre mon blog saisissez votre adresse email.

Catégories :

%d blogueurs aiment cette page :